InnoVent et Nabrawind installent la plus haute éolienne d’Afrique

Dans le cadre du développement de son parc éolien de 36 MW au Maroc, InnoVent s’est associée à Nabrawind pour installer la plus haute éolienne d’Afrique.

Des convictions environnementales fortes

“Je cherche depuis des années à diminuer la consommation de béton et d’acier nécessaires à l’implantation des éoliennes d’InnoVent”. – Grégoire Verhaeghe, PDG du groupe InnoVent

L’année dernière InnoVent a installé les premiers mâts hybrides bois/acier au monde sur des machines de 2 MW. Grâce aux quatre pieds de 35 mètres de bois lamellé collé, InnoVent a pu diviser par 2 la quantité d’acier des éoliennes, et diviser par 10 la quantité de béton des fondations, car elles sont réduites à 4 pieux. La mise en œuvre du bois étant complexe, InnoVent a aussi investi dans le tripode acier de Nabrawind, que nous avons installé avec succès au Maroc.

Début de la construction de la plus haute éolienne d'Afrique

Installation de la pièce de transition

Des bénéfices environnementaux non négligeables

Intégrée à un parc de 12 éoliennes implanté à Oualidia, au nord-ouest du Maroc et à proximité de l’océan Atlantique sur un domaine de 10 hectares, cette structure tripode innovante permet de surélever le mât afin d’atteindre des vitesses et qualités de vent supérieures et de gagner jusqu’à 40 % de production.

Ici, la structure permet à l’éolienne de passer de 80 à 144 mètres au rotor (202 mètres en bout de pale), et donc de devenir la plus haute éolienne d’Afrique. Elle pourra ainsi produire 2 500 MW/h de plus par an, tout en réduisant les quantités de charbon utilisées (principale énergie du pays) et en économisant 2 500 tonnes de CO2 par an. Cette éolienne permettra également de produire de l’électricité pour 2 500 personnes de plus qu’avec une éolienne conventionnelle.

Les bénéfices environnementaux de l’éolienne Nabralift sont multiples. Tout d’abord, les fondations ne nécessitent que 80 m3 de béton et 10 tonnes d’acier, contre les 500 m3 de béton et 60 tonnes d’acier habituellement nécessaires.

Elle est par ailleurs plus légère que les autres éoliennes de hauteur similaire. La quantité d’acier est donc fortement réduite et, contrairement aux éoliennes hybrides, sa structure ne contient pas de béton.

Installation du système de levage

La plus haute éolienne d’Afrique se trouve à Oualidia (Maroc)

La première partie, appelée Nabrabase, ainsi que les fondations ont été installées avec succès au cours de l’automne 2020. La Nabrabase correspond à la structure de base de l’éolienne, avant l’ajout du système de levage Nabralift. Ce système a été ajouté progressivement sous la structure pour la faire gagner en hauteur. En deux semaines (du 26 janvier au 10 février),  Les fondations permettent de répartir la charge en trois points ancrés au sol.

 

C’est la première fois qu’une éolienne de cette taille est installée sans avoir recours à des grues. Le système de levage a ainsi soulevé pas moins de 700 tonnes dans des conditions de vent importantes, avec des rafales allant jusque 15 m/s. La logistique est également fortement réduite, réduisant notamment le nombre de camions nécessaires de 60 %.

La plus haute éolienne d'Afrique

Les trois modules montés

Un partenariat qui a du sens

Ce projet concrétise le solide partenariat qui existe entre InnoVent et Nabrawind. InnoVent a en effet cru dès le départ à cette solution et est son premier et, pour le moment, seul client.

Outre ce projet de Oualidia, les deux entreprises ont travaillé ensemble sur la mise en oeuvre du BladeRunner à BignanGrâce à ce système de poulie situé à l’intérieur du rotor, la pale peut descendre le long du mât. Cela permet d’éviter le recours à des grues lorsqu’il faut remplacer ou dépanner des pales et de réduire de 70 % les coûts de remplacement. Nous avons ainsi pu déposer et remplacer la pale endommagée du parc de Bignan en moins d’une journée !

Les deux entreprises prévoient de développer de nouveaux projets ensemble, notamment en France et en Namibie.

Une partie de l’équipe InnoVent et de l’équipe Nabrawind

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *