Avancée des travaux de la centrale solaire d’Abéché

Les travaux de montage mécanique et les travaux électriques de branchement des panneaux ont commencé sur le site du parc solaire d’Abéché de 20 ha pour 5 MW. Les travaux de raccordement ont débuté en parallèle. Le premier MW devrait être mis en service pour le 1er avril. Ce projet, concrétisation de la politique du mix énergétique du Tchad, a fait l’objet de la visite de la ministre tchadienne de l’énergie, Ramatou Mahamat Houtouin.

La centrale solaire sera composée de 21 600 panneaux polycristallins posés sur trackers, permettant de suivre la course du soleil d’est en ouest et d’augmenter ainsi de 25 % la production par rapport à un système fixe.

Cette installation devrait produire 14 482 300 kWh par an, ce qui va permettre de couvrir les besoins en électricité de la ville d’Abéché (environ 80 000 habitants). La centrale solaire d’Abéché sera dans un premier temps couplée aux groupes électrogènes existants et permettra de réaliser une économie annuelle de 5 000 000 de litres de gasoil.

La ministre Ramatou Mahamat Houtouin accompagnée de membres du gouvernement et d’Issa Adoum, Responsable du projet InnoVent Tchad

La situation au Tchad

La situation énergétique du Tchad est tendue. D’après la Banque Mondiale, seul 8 % de la population a accès à l’électricité. En 2018, le Tchad a donc entrepris des réformes afin d’atteindre 53 % d’électricité dans le pays d’ici 2030, dont 20 % pour les territoires ruraux. Le gouvernement a fixé un objectif de 20 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Au Tchad, le soleil brille entre 2 000 et 3 250 heures par an, ce qui permettra à la centrale solaire d’Abéché de participer à atteindre cet objectif.